J'y travaille

Journal NaNoWriMo 2018 : Bilan jour 11

Cher Journal,

Cela fait maintenant onze jours que je me suis embarquée dans cette aventure. Mes réserves de thé et de chocolat commencent à baisser et mes yeux saignent mais je tiens bon !

NaNoWriMo 2018

Nous venons de dépasser le tiers du mois, il est temps de faire un nouveau bilan. Si vous vous souvenez bien, au jour 4, j’avais atteint 12 339 mots, et j’avais environ 3 jours d’avance grâce à un travail acharné durant mes quelques jours de congé de début de mois. J’étais contente mais un peu inquiète car mon rythme d’écriture n’était pas très élevé et je craignais de ne pas pouvoir écrire suffisamment une fois mes vacances terminées…

Mon avance a-t-elle tenu, une semaine plus tard ? Le suspens est insoutenable…

Jour 11

Compte de mots au 11/11 : 28 273 (soit 5 jours d’avance !)

Courbe de mes progrès NaNoWriMo au jour 11
Admirez cette courbe sublime…

La réponse est oui, j’ai réussi à maintenir mon avance, et même à l’augmenter un peu… J’ai même déjà dépassé la moitié du nombre de mots nécessaire pour réussir le challenge (50 000, suivez un peu bon sang !).

Pour l’instant, j’ai réussi à écrire vraiment tous les jours, même si c’était seulement quelques centaines de mots pour les deux jours où j’avais d’autres obligations. En dehors de ces jours-là, j’ai écrit entre deux heures et demie et trois heures par jour quand je travaillais, en écrivant un peu sur mon téléphone dans les transports ou entre midi et deux.

Mon rythme d’écriture

A part samedi, où j’ai atteint les presque mille mots de l’heure, je stagne quand même pas mal entre 500 (si je ne suis vraiment pas réveillée) et 800 mots de l’heure. Lors de mes NaNo précédents, je n’avais pas vraiment noté la durée de mes séances d’écriture, ce que j’ai essayé de faire plus régulièrement cette année (j’ai un super fichier excel de la mort que j’ai trouvé sur internet et un peu adapté à ma sauce et qui me fait des tonnes de stats, c’est trop bien…). En y réfléchissant, je ne pense pas écrire moins vite cette année, contrairement à ce que je disais dans mon précédent article. 800/900 mots de l’heure a l’air d’être mon rythme de croisière, et je ne l’atteint pas toujours, selon ce que j’écris, mon environnement, mon humeur et état de fatigue, etc.

Mais finalement, il semblerait que je m’en sorte très bien malgré ça, donc tout va bien ! Enfin je suis quand même jalouse de ceux qui arrivent à sortir 2000 ou 3000 mots de l’heure !

J’arrive aussi à augmenter mon rythme en appliquant quelques astuces que j’ai (re)découvertes pendant ce NaNo :

 

Ce que j’ai appris sur mes habitudes d’écriture

Ce qui fonctionne pour moi

  • Écouter Agnès Obel

J’écris bien mieux avec de la musique calme, limite planante. Pour écrire, j’ai besoin d’être dans un certain état de concentration et de détente (je me demande si c’est ce que Pullman décrivait quand il parlait de l’utilisation de l’aléthiomètre dans la série A la Croisée des mondes…). Certains types de musique m’aident, notamment Agnès Obel ou Susheela Raman. Et c’est possible que je me sois conditionnée à écrire quand je mets cette musique-là. En tout cas ça marche…

  • Boire du thé

Je pense que ça fait partie du côté « rituel » qui indique à mon cerveau que c’est l’heure d’écrire. En plus il fait froid, ça dégèle les doigts pour mieux taper sur le clavier.

  • Écrire dans le RER

Bizarrement, je n’ai aucune difficulté à écrire dans le RER. Je rêvasse un tout petit peu, et je suis directement en mode écriture. Sachant que j’écris sur mon téléphone, et qu’autant je tape rapidement au clavier, autant je suis assez nulle sur un smartphone, mes scores sont plutôt bons. Et en bonus, j’apprends enfin à taper avec les pouces au lieu d’utiliser l’index. J’ai des petits pouces, c’est pas ma faute.

Ce qui ne fonctionne pas pour moi

  • Les words wars

J’ai participé à une Nuit Dangereuse de l’Écriture (NDDE) sur Discord, avec toute une série de word wars. Le principe de la word war est simple : on fixe un temps (en général 15 ou 30 minutes) et on doit écrire le plus de mots possible pendant ce temps. Pour la NDDE, il y avait des challenge en plus : par exemple placer deux mots d’une liste, placer une phrase précise ou un thème. Ce n’est bien sûr pas obligatoire, c’est simplement un moyen de générer des idées si on a envie, et c’est plutôt amusant. J’ai placé quelques mots qui rentraient très bien dans mon thème, mais je n’ai pas forcé plus que ça.

Conclusion : les word wars, ce n’est pas pour moi. Mon problème en écriture, c’est plutôt que j’ai du mal à me lancer et du mal à me mettre dans le bon état d’esprit. Une fois que je suis chauffée, pas de problème, mon rythme a tendance à augmenter, et je suis dans ma scène, je n’ai plus de difficulté à écrire. Ce qui veut dire que j’écris mieux par plage de deux ou trois heures. Les word wars, c’est amusant, mais au final ce n’est qu’une suite d’interruptions qui me ralentissent. Vous remarquerez que dans mes titres, j’ai marqué « pour moi ». Il y a des personnes qui ont des difficultés pour se concentrer longtemps, et qui ont besoin du côté « jeu/défi » pour avancer. Si c’est votre cas, allez-y, faites le plus de word wars possibles ! Mais maintenant je sais que ce n’est pas pour moi.

  • Discord

J’ai découvert Discord cette année (ça fait un moment que j’en entend parler, mais je n’ai jamais sauté le pas). Et c’est super ! C’est un bon moyen de se motiver, de se serrer les coudes, de poser des questions, demander de l’aide ou juste discuter.

Mais pas pendant l’écriture…

J’ai fait l’erreur au début de garder ma fenêtre Discord ouverte à côté de Scrivener, et c’est comme les word wars, mais en pire. Je n’arrête pas de lire les commentaires, de répondre, et je me perds. J’ai une capacité de concentration très forte : si je décide de travailler sur quelque chose je peux faire abstraction de ce qu’il y a autour de moi et conserver cet état longtemps sans problème. Par contre, si je fragmente mon attention, je ne fais plus rien. Donc maintenant, je traîne sur Discord, mais seulement si je n’écris pas (dit-elle en allant vérifier si quelqu’un a parlé sur Discord…)

Bilan

Vu mon nombre de mots actuel, je n’ai plus vraiment peur de ne pas réussir à boucler mes 50k. J’ai déjà fait la moitié, j’ai pas mal d’avance, et mon rythme a l’air de plutôt augmenter, maintenant que je me suis réhabituée à me mettre au travail rapidement et que j’ai remis en place un environnement de travail correct. Je pense même que je n’aurais pas besoin d’inclure mes articles dans mon compte (pour l’instant je ne l’ai pas fait, mais je note le nombre de mots à part, au cas où^^).

Côté défi, tout va bien.

Maintenant, est-ce que je suis contente de l’avancée de mon roman ?

J’arrive à écrire, je ne pense pas écrire n’importe quoi non plus. Par contre, je n’ai pas le temps de mettre à jour mes notes, pas le temps de corriger les choses sur lesquels je change d’avis (la longueur de cheveux de mon héroïne par exemple, ça parait anodin, mais ça a une vraie importance dans le développement de son personnage). L’ordre de mes scènes est un peu flou par endroits, j’ai l’impression qu’il manque des étapes dans mon enquête. En soi ce n’est pas dramatique, je pourrais corriger ça dans un jet suivant, mais je préfèrerais être un peu plus organisée.

En fait, je regrette presque de ne pas faire ce challenge en nombre d’heures, comme je l’avais fait l’année dernière pour la réécriture de mon premier roman. Ça m’autoriserait à me poser, remettre mon intrigue d’aplomb, mettre à jour mes fiches de personnage (c’est un joli mensonge, je n’ai pas de fiche de perso, mais j’ai au moins quelques lignes dans mon wiki… pour certains, même leur nom n’y figure pas !), etc. Pour faire quelques recherches au fur et à mesure aussi.

Je pourrais très bien changer de mode de décompte maintenant (ça ne me fait absolument pas peur d’être une rebelle), mais je préfère me tenir aux règles que je me suis posées pour le moment. Pour être sûr.e qu’une méthode ne fonctionne pas, il faut l’avoir testée à fond, et c’est ce que je compte faire ce mois-ci. Et puis j’ai envie d’avoir vécu la « vraie » expérience complète au moins une fois dans ma vie !

Bonus 1 : le compteur officiel dans votre blog !

Si vous regardez sur votre droite (enfin à la droite de votre fenêtre internet, hein, je ne sais pas ce qu’il y a chez vous), vous verrez un superbe compteur de mots, et vous pourrez admirer à quel point je suis à peu près à l’heure^^.

Voilà ce que je fais à minuit, au lieu de dormir pour être en forme pour écrire le lendemain… Je précise, ce n’est pas moi qui ai codé le compteur, je me suis contentée de copier-coller le lien sur mon blog, et ensuite de passer 20 minutes à bidouiller du css pour qu’il soit à la bonne taille et que ça fasse joli…

Si vous avez envie de faire la même chose (ou de coder votre propre compteur !), les liens sont disponibles sur le site de NaNoWriMo.

Bonus 2 : encore des photos de mes vacances…

J’ai pris plus de 1500 photos, vous n’avez pas fini d’en voir, mouahaha…

 

Les pics célestes de Zhangjiajie
Les légendaires pics célestes de Zhangjiajie (ceux qu’on peut voir dans Avatar)
Porte de Shuangfengcun, village Tujia
Village traditionnel Tujia, sous la brume

Et j’ai l’honneur de vous présenter Furongzhen, une ville incroyable à moitié accrochée sur les parois d’une falaise entourant une cascade. Cette ville est une de mes sources d’inspirations pour le décor du roman que j’écris pour NaNo… Sur la deuxième photo, on voir l’hôtel où on a dormi cette nuit-là Si si, je vous jure.

Entrée de la ville de Furongzhen
Sur le pont permettant d’entrer dans Furongzhen
Vue sur la cascade de Furongzhen
Furongzhen, rive gauche…

Et vous, comment se passe votre NaNo si vous participez ? Et si vous ne participez pas, sur une échelle de 1 à 10, à quel niveau avez-vous envie d’étrangler tous les gens qui ne parlent que de ça ?^^

Bonne écriture à tous !

2 réflexions au sujet de “Journal NaNoWriMo 2018 : Bilan jour 11”

  1. Bravo, je suis très impressionnée par tes résultats ! C’est toujours plus confortable d’affronter le NaNo quand on a pris un bon départ. Bon courage pour en venir à bout 🙂

    1. Merci ! C’est moins impressionnant quand on sait que je n’ai pas grand chose de prévu ce mois-ci… J’ai tout le temps d’écrire^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.